top of page

Miras

2023.

Metal/Lateks/Plastik/Motor.

Y123 x G130 x D120 cm.

« Héritage » est une sculpture qui se compose de la chair en latex qui se transforme à un bras en métal avec des pièces mécaniques qui coupent la chaire avec un couteau rose en plastique. Elle dépeint une scène violente avec de l’ironie, suscitant des émotions complexes et souvent contradictoires chez les gens par rapport aux conditions de la culture humaine qui apparaissent à travers les machines.

Dans la société, il y a une peur croissante que les machines soient utilisées pour nous tuer, nous manipuler, nous surveiller, et bien plus encore. Les gens craignent que les machines prennent le contrôle et qu’elles deviennent incontrôlables. Cependant, nous devons nous rappeler que nous sommes ceux qui produisent ces outils et que c’est à nous de décider comment les utiliser.

De mon point de vue, je pense que les gens sont conditionnés à se faire du mal, quel que soit l’outil utilisé. Nous avons hérité de la violence et nous continuons à la produire dans différents domaines avec différents outils, tels que les technologies modernes qui ont transformé notre vie quotidienne. Que ce soit avec un couteau en plastique ou avec une arme à feu sophistiquée, les gens ont tendance à utiliser ces outils pour nuire aux autres ou à eux-mêmes. J’invite donc les gens à travers la pièce à réfléchir à notre propre rôle dans l’utilisation des machines et à trouver des moyens de minimiser les risques associés à ces outils tout en maximisant leur potentiel bénéfique.

Dans l’ensemble, cette sculpture déclenche des émotions complexes et souvent contradictoires que les gens peuvent ressentir lorsqu’ils sont confrontés aux machines. Elle montre également une approche ironique de nos peurs envers les nouvelles technologies. La sculpture souligne à quel point il est important de réfléchir à notre propre rapport au corps et à notre place dans la société.
 

bottom of page